Le Président de la ligue de la FCLA Thierry MALIKIAN donne définitivement le ton avec la remise des médailles aux athlètes de la lutte traditionnelle

La cérémonie de la remise des médailles aux athlètes des la lutte traditionnelle centrafricaine s’est déroulée sous les auspices du président de la ligue de la Fédération Centrafricaine de la Lutte Associée (FCLA), M. Thierry MALIKIAN. A cet effet, on pouvait noter la présence de messieurs Stève Yambété, repentant personnel du nouveau ministre des sports, arts et de la culture empêché, en même temps coordonnateur de COAC et d’Anthime Goumba respectivement chargés de mission dans le même département, et du colonel Yvon Loutomo, 2eme  vice-président du CENOSCA, en plus d’une cinquantaine d’athlètes récipiendaires des médailles, le public aussi était au rendez-vous.

La cérémonie de la remise des médailles suite a la compétition organisée par la ligue de la fédération centrafricaine de la lutte associée qui s’est déroulée le vendredi dernier, a connu un véritable succès surtout pour cette ligue qui a tant peinée et qui était complètement tombée en désuétude. Après la mise en place des officiels, la cérémonie a démarrée avec les démonstrations de combats  toutes catégories. Le tout premier combat opposant la catégorie juniore masculine  de l’école de lutte, a connu la victoire du médaillé d’or Jordy Letamba sur son adversaire de spectacle du jour. Ensuite, les combats se sont poursuivis au niveau des différentes catégories filles et garçons entre tous les récipiendaires des médailles cette la compétition nationale qui s’est tenue deux semaines plutôt, en raison de l’indisponibilité des officiels de la CENOSCA et du ministère des sports, arts et culture.

Après cette série de démonstration, les organisateurs de cette cérémonie ont procédé tout de suite en raison du calendrier des officiels présents, à la remise des médailles et autres prix. Arbitres, entraineurs, directeurs techniques et managers ont été les premiers à recevoir des parchemins de félicitation et d’encouragement des mains des officiels invités pour la circonstance. Ensuite, c’était au tour des vingt (20) récipiendaires de la catégorie de 55 à 84 Kg de tous les clubs de la capitale confondu de recevoir les deux catégories de médailles à savoir : Les médailles d’or et les médailles d’argent. Pour le Président de la ligue du FCLA, l’objectif assigné à l’organisation de cette compétition est de sélectionner les prochains athlètes capables de représenter la République Centrafricaine en équipe nationale pour la lutte traditionnelle aux prochaines compétitions internationales.

Pour le premier chargé de mission M. Anthime Goumba, ce dernier a déclaré dans son discours de circonstance que c’est une grande satisfaction pour le ministère des sports, arts et de la culture après cette longue période d’hivernage qu’a connue la fédération de la lutte centrafricaine, d’organiser avec réussite cette compétition qui a abouti aujourd’hui à la remise des médailles et prix aux plus méritants. Si, la nécessité d’une telle initiative est reconnue par le ministère de tutelle, il n’en demeure pas moins vrai qu’à partir du sérieux qui se pointe à l’horizon, le département par le truchement du ministre, ne saurait être insensible aux préoccupations de cette discipline jetée depuis un certain temps aux oubliettes. «Je voudrais profiter de cette occasion pour dire aux athlètes que l’adage qui dit que l’essentiel est de participer est désormais révolue. Pour

 

 

ma part je dis, participé c’est bien, mais gagner c’est encore mieux» A déclaré en substance M. Anthime Goumba. Avant de terminer son discours, le Chargé de mission Goumba a encouragé les athlètes perdants à doubler plus d’efforts surtout à partir du moment où le ministère de tutelle compte désormais prendre à bras-le-corps la question de cette discipline.        

En ce qui concerne le second chargé de mission en la personne de Steve Micke YAMBETE, qui a déclaré avoir presque été pris de cours, il était pour lui un impératif d’accompagner son doyen M. Anthime Goumba et surtout que cela concerne le volet sport qui entre de plein fouet dans l’un des éléments de ses attributions. Il est à noter que,  si la FCLA manque cruellement de moyens, le proximitif Steve YAMBETE, beaucoup trop proche de la jeunesse et promoteur des actions citoyennes, compte user de ses prérogatives avec le concours de son ministre pour régler cette question. «Vous savez M. le journaliste, je viens tout juste d’arriver, mais cela n’empêcherait que je vole au secours des athlètes de la lutte traditionnelle tout comme dans les autres disciplines. Mais, ce qui est certain, c’est qu’à chaque fois que je serais sollicité, je répondrais présent puisque cela fait partie de mes attributions. Je tiens à vous rappeler que le gouvernement pour sa part est prêt à faire des sacrifices malgré le manque de moyens. Cependant, il revient aux athlètes de faire preuve de volonté dans sa connotation réelle car, sans cela tout investissement sera voué à l’échec». A justifié le Chargé de mission Steve Micke Yambété.

Thierry MALIKIAN quant à lui, s’est dit satisfait du déroulement de cette compétition qui ne s’était plus déroulée depuis longtemps. Ce qui a permis pendant cette période d’hibernation la réclusion de certains athlètes dans les quartiers et par ricochet, la baisse vertigineuse de niveau des combattants pourtant criants auparavant sur la scène sportive internationale. «Tout comme vous venez de le dire M. le journaliste, l’argent est le nerf de la guerre, je me suis saigné financièrement pour organiser cette compétition qui vise à mettre en place une équipe nationale digne de ce nom. Je ne manquerais pas de tirer grand coup de chapeau à notre compatriote, le français d’origine centrafricaine, notamment l’ancien lutteur Christian DANGA à qui j’ai tendu la main et qui a répondu favorablement. Ce dernier m’a envoyé plus d’une trentaine de médailles (Or, argent et bronze) sous l’effigie du drapeau centrafricain. C’est ce qui nous a permis de réussir. Et pour couronner le tout, les quelques clubs de la capitale qui s’étaient retirés de la ligue, sont tous revenus aujourd’hui. C’est pour moi un sentiment de fierté et de satisfaction totale» A précisé le Président de la ligue Thierry MALIKIAN.

Pour finir, le jeune président de la FCLA a expliqué que la semaine prochaine sera consacré au démarrage officiel de la compétition nationale qui n’existait plus depuis longtemps. Ce serait donc à l’issue de cette compétition que les niveaux seront évalues de manière définitive pour les athlètes qui seront appelé à représenter l’équipe nationale. «Pour cela, j’exhorte le gouvernement et plus particulièrement notre ministère de tutelle pour nous prêter forte afin d’entretenir les athlètes des différentes catégories qui seront retenues pour défendre les couleurs nationales à l’extérieur» A conclu M. Thierry MALIKIAN.

 

Franck MABESSIMO

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

INFORMER EST NOTRE DEVOIR!

×