BOZIZE – TIANGAYE : Farouches adversaires condamnés par le sort à réussir ensemble

Farouches adversaires politiques depuis les tumultueuses législatives dernières dans le 4e arrondissement de la Ville de Bangui, le Président François BOZIZE avec son actuel Premier Ministre Nicolas TIANGAYE que tout oppose, sont condamnés aujourd’hui par le sort à réussir ensemble. L’avenir politique de l’un comme de l’autre se joue désormais avec cette transition où ils risquent tous gros de sortir par la petite porte.

François BOZIZE.jpg

L’histoire rappelle qu’ils avaient été tous deux les acteurs principaux de la première transition de l’ère bozizéenne, intervenu au lendemain du sursaut patriotique de Mars 2003. Et les revoilà encore qui se retrouvent par la force du destin à travailler de nouveau ensemble, à prendre une seconde fois en main le devenir de Centrafrique. Le Président BOZIZE qui espère une sortie honorable au terme de son second quinquennat est forcé par la cohabitation par son ambition et celle de son Premier Ministre, qui jure d’imprimer de sa marque cette transition qui risque d’atteindre trois ans. Motivés respectivement par la seule volonté de léguer un nom au génération futures, BOZIZE et TIANGAYE sont obligés à la cohabitation et condamnés à mieux. Quand on sait que l’échec de l’un entraînera subséquemment que celui de l’autre, ni l’Me Nicolas TIANGAYE.jpgun ni l’autre n’a intérêt à naviguer à contre courant. Le choix entre réussir ou mourir politiquement s’impose. Et tous doivent écrire ensemble les meilleurs pages de l’histoire que d’agir dans le sens contraire. Ils sont assis sur une corde raide, que la seule maladresse de l’un brisera et les précipitera ensemble au fond d’un même précipice. Le mouvement SELEKA doit sonner pour les deux comme une alerte précurseur ou annonciatrice d’autan d’autres révoltes latentes. Visiblement, le peuple centrafricain ne semble plus disposer à admettre et à supporter un échec de trop de l’actuelle classe politique qui n’a plus droit à l’erreur. BOZIZE et TIANGAYE doivent comprendre l’urgence et la nécessité de taire leur divergence et de coopérer car leur destin est désormais lié.

Par Aimé NAMBOGONA

BOZIZE – TIANGAYE

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

INFORMER EST NOTRE DEVOIR!