QUAND LE CONTROLE DE LA SELEKA ECHAPPE A DJOTODJA ET COMPAGNIE

image2.jpgLa valse des enquêtes armées des villes de l’intérieur par des éléments de la constellation SELEKA se poursuit, sans trêve et en dépit des Accords de cessez-le feu unanimes approuvés à Libreville. Apres les villes de Kembé, Dimbi, Satéma, Possel, c’est au tour de la ville de Mobaye Banga de tomber aux mains de la SELEKA. Curieux cessez-le feu, quand on voit les conquêtes des villes se poursuivent à une vitesse à scier l’œil, accompagnées des cases et des pillages d’une intensité sans précédent. Et c’est de nouveau l’exode en masse de la population, contrainte de s’exiler en terre congolaise.

La désagréable surprise c’est le mutisme des autorités centrafricaines et l’initie à la limite complice et coupable des responsables irresponsables de la SELEKA, qui ne semblent plus exercer de l’autorité sur les troupes. Si DJOTODJA et compagnie n’ont plus la maitrise de leurs hommes comme en témoignent les exactions qui se poursuivent sur le terrain, il ya pire à craindre que ces incontrôlés transforment l’intérieur du pays en zones sinistrées.

Pourtant à travers les Accords de paix de Libreville, toutes les parties prenantes à la crise centrafricano-centrafricaine s’engageaient à observer un cessez- le feu, que la SELEKA continue de violer impunément. Du  coup, c’est la question des faiblesses des accords de Libreville qui est mise sur la table. L’absence des mesures contraignantes dans lesdits accords en sont leur tendon d’Achille. Les exactions que continue de perpétrer la SELEKA  en dépit du cessez-le feu signé, sans que la communauté internationale médiatrice dans le conflit (CEAAC) ne réagisse, circonscrivent les limites des accords. L’urgence de la situation oblige à ce que les protagonistes de la crise centrafricaine s’essayent de nouveau autour de la table et trouvent des compromis à cette situation périlleuse à première vue.

La Rédaction

 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

INFORMER EST NOTRE DEVOIR!

×