SELEKA

Pendant que la Séléka sévit à Mobaye, Eric Nerris Massi récuse la configuration du nouveau gouvernement

Pendant que le porte parole de la Séléka, Christophe Gazam-Betty déclare que les membres de son mouvement ont fini par accepter de siéger au nouveau gouvernement, il s’est produit des attaques perpétrées par les éléments de la Séléka une fois de plus à Mobaye dans la préfecture de la Basse-kotto. Et pour couronner le tout, c’est au tour du fils adoptif de Charles Massi, Eric Nerris Massi, de décrier la configuration des nouveaux membres du gouvernement d’Union Nationale. Et, l’on se pose la question pour savoir, quelle est réellement les véritables motivations de M. Eric Nerris, alias Massi par rapport à la situation politique de l’heure en Centrafrique ?

 

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

INFORMER EST NOTRE DEVOIR!