Billets de levenementca

Christian MOROUBA et la jeunesse de la diaspora centrafricaine affûtent leurs armes pour les échéances de 2016

La situation sociopolitique qui prévaut en ce moment en République Centrafricaine, interpelle pratiquement toutes les consciences et toutes les sensibilités au point où la diaspora centrafricaine et plus particulièrement celle résident en France n’est pas restée de marbre. Dans une communication téléphonique qui a durée plus d’une trentaine de minutes, le leader des jeunes de la diaspora M. Christian MOROUBA a entretenu la rédaction du journal l’EVENEMENT depuis Paris la capitale française sur les projets  politiques et sociaux que concoctent les jeunes compatriotes de l’étranger.

 

 

Lire la suite

Jean Hilaire Yapendé Ko reconduit à la Ligue de Basket-ball de Bangui

C’est au cours d’une assemblée générale ordinaire réunissant treize (13) clubs de la capitale que les dirigeants ont reconduit l’ancienne équipe pour un nouveau mandat de quatre années à la tête de la Ligue de Bangui de Basket-ball. Après la présentation des rapports financier, moral et administratif, produits par le trésorier général, le président et le secrétaire général  l’assistance  leur a délivré un quitus devant leur permettre de se représenter pour une seconde fois. Ils se sont suivis des débats houleux et enrichissants.

Lire la suite

Edouard Patrice Ngaissona, un ministre de poigne de la jeunesse et des sports

patrice-edouard-ngaissona.jpg

En nommant le président de la Fédération centrafricaine de Football (FCF) et député de la circonscription de Nana Bakassa, Edouard Patrice Ngaissona, dans le gouvernement d’union nationale, le président de la République, François Bozizé ne s’est pas trompé de son choix judicieux. Le ministre Ngaissona doit relever plusieurs défis qu’affronte au quotidien la jeunesse centrafricaine qui ne demande pas plus à survire par les temps de crise que le pays traverse.  Pour ce faire, il doit se montrer conciliant et réceptif aux problèmes des jeunes   venus des jeunes.

Lire la suite

Ministère de la sécurité publique : Quand le ministre BINOUA procède à un toilettage systématique

josue-binoua.jpg

Depuis la prise de fonctions des nouveaux ministres du gouvernement de large ouverture, certains n’ont pas hésités à prendre le taureau par les cornes comme dans un combat à la tauromachie, à l’exemple du nouveau ministre de la sécurité publique, Josué BINOUA. D’après les informations qui nous sont parvenues, ce dernier en un lap de temps n’a de cesse multiplié des efforts pour rendre saints les différents services de la corporation policière tombés pratiquement en désuétude à l’époque des anciens gouvernements qui se sont succédé. On finira par comprendre que cet homme de Dieu épris de justice, de paix et de la légalité pour tous, a été reconduit à ce poste à juste titre par le Président de la République qui, cette fois n’a ménagé  aucun effort pour trier sur le volet ses collaborateurs les plus honnêtes.

 

Lire la suite

L’établissement RAYAN aurait-il bénéficié des exonérations sur les taxes pour 5 ans ?

Depuis quelques années, si la porosité des  frontières à fait office à de  différentes factions rebelles qui ont tenté à plusieurs reprises de prendre la ville de Bangui pour évincer la Président de la république François BOZIZE, il n’en demeure pas moins vrai que, en l’état actuel des choses, il n’y a plus  de secret d’Etat pouvant couvrir les hiérarques les plus malhonnêtes. Et cela, n’est pas le seul apanage de la situation sociopolitique que gère le pouvoir de Bangui. L’Etablissement RAYAN sis au centre ville de la capitale, selon les dires, semble bénéficier désormais d’une exonération sur le paiement des taxes des marchandises qu’il vend au peuple centrafricain à prix de l’or. Qui est à l’origine de tout cela? Qui peut prendre une telle décision à partir du moment où l’on sait qu’une telle mesure ne peut provenir que du talisman national ? 

 

Lire la suite

La chine s’engage à financer la construction du pont SAPEKE

La coopération agissante entre la République centrafricaine et la Chine est au beau fixe dans le cadre de la réhabilitation des infrastructures. La chine par la voix de son ambassadeur en poste à Bangui a annoncé le jeudi dernier à l’issue de l’audience que lui a accordé le ministre de l’équipement et des travaux publics, Me Crépin Mboli Goumba que son pays a accepté de financer les travaux de réhabilitation du pont Sapéké qui s’est écroulé depuis plus de deux années.

 

Lire la suite

Les Evêques de Centrafrique poursuivent leurs prêtres

Mgr-Nzapalainga.jpgLa Bible, dans un de ses extraits, met en relief le fait qu’un Royaume divisé contre elle-même ne peut tenir longtemps. Ce texte s’accompli ces temps-ci au sein de l’Eglise Catholique de Centrafrique. Elle qui, des années durant, cristallisait les valeurs intrinsèques d’une société en perte d’équilibre. On se souvient de sa pertinence au moment des crises sociales où son discours  faisait basculer  la vapeur pour remettre à la société de se mettre sur la bonne voie.

Lire la suite

Fonds D’Entretien Routier (FER) : Changement dans la Continuité ?

mme-marie-claire-bitouanga.jpg

La République Centrafricaine amorce un tournant décisif de son histoire. Ainsi, il est judicieux de négocier avec perspicacité cet élan irréversible. A ce jour, plusieurs département  ministériels  procèdent à des nominations avec la préoccupation de respecter les critères de compétence, de probité morale et même la technicité tels qu’envisageait le chef du gouvernemme-moulium-roosalem.jpgment d’union nationale Nicolas Tiangaye, à l’heure où ce dernier était en passe d’élaborer la composition des membres de son gouvernement.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

INFORMER EST NOTRE DEVOIR!